ACTUALITÉS

Les OPIM à l’Ucanss

LES OPIM, POURQUOI ?

OP comme opérations, parfois à cœur ouvert

Tout d’abord, la métaphore médicale prend tout son sens si l’on se rappelle que les bâtiments bruisse d’une vie dont le bien-être dépend de toutes les connexions qui le composent, des protections qui garantissent et de l’étanchéité de son enveloppe. Sans oublier les ouvertures et transparences permettant sa communication avec l’extérieur, de la bonne santé de sa structure et de sa capacité à se renouveler pour s’adapter aux mutations, comme un corps vivant.

IM comme immobilières

De plus, étymologiquement un bien qui ne peut être déplacé et donc ancré dans un environnement dont nous devons respecter les particularités, avec ses contraintes et ses richesses. D’ailleurs, nous en tirons aussi le parti pour créer le meilleur accord possible entre les besoins et les obligations techniques, légales et financières propres à ce lieu de vie.

C’est pourquoi , l’Ucanss se propose de poser quelques jalons entre les différentes branches de la Sécurité sociale pour sensibiliser aux étapes clés des opérations immobilières, partager les nombreuses interrogations rencontrées et faire émerger les solutions à mettre en place.

LES OPIM A L’UCANSS

En effet, les 13 chargés d’affaires sont des architectes, ingénieurs en thermique, ingénieurs en électricité, économistes de la construction. Ils travaillent en équipe sur les projets. Il n’y a pas de prestataires extérieurs, les productions sortent tout droit des « ateliers » de l’Ucanss. Ils travaillent sur les aspects suivants :

  • Aide à la conduite des opérations immobilières. Ce sont des visites du site. Des estimations du périmètre et du montant des travaux. Mais aussi des programmes techniques destinés à la maîtrise d’œuvre (architecte). Puis des aides à la consultation pour choisir la maîtrise d’œuvre. Du suivi des étapes de conception jusqu’au marché de travaux, avis sur les travaux supplémentaires, décomptes généraux définitifs.
  • Production de documents supports. Observatoire des coûts de la construction, recommandations et fiches de préconisations pour monter un projet en VEFA.
  • Actions spécifiques de suivi. Certificats d’économies d’énergie, les marchés de vérifications périodiques, les marchés de l’énergie, le conseil en énergie.
  • Participation à des groupes de travail. Au sein de l’Ucanss, avec des organismes locaux et des caisses nationales. Avec des cercles métiers de l’immobilier, au Ministère de la Transition Ecologie et Solidaire.
  • Organisation des rendez-vous de l’immobilier.
  • Veille technique et légale.

Source : http://extranet.ucanss.fr/contenu/public/EspaceExpertiseImmobiliere/pdf/publications/actualites_opim/2018/180604_OPIM_actualite_31_mai_2018.pdf