ACTUALITÉS

Bâtiments frugaux : la construction modulaire abat ses cartes

La construction et l’exploitation des bâtiments seraient responsables de 38 % des émissions mondiales de CO2 liées à l’énergie, d’après le « Rapport sur la situation mondiale des bâtiments et de la construction : 2020 » de la GlobalABC. Afin de réduire son impact environnemental, le secteur du bâtiment doit explorer de nouvelles façons de construire et opter pour des modes constructifs plus durables.

Comme nous le rappelle la crise sanitaire actuelle, la notion de résilience urbaine est indissociable de celle de bâtiment durable. Notre société est, à juste titre, très exigeante envers les bâtiments d’aujourd’hui et de demain. Ils doivent allier performance, durabilité et design, mais il faut aussi les fabriquer vite, bien, tout en incluant la dimension d’adaptabilité.

La construction modulaire est l’une des réponses proposées par de nouveaux acteurs pour répondre à la problématique de frugalité dans l’immobilier.

La construction modulaire, c’est quoi ?

Comme son nom l’indique, l’architecture ou construction modulaire hors-site repose sur le concept de module et de répétition. Les bâtiments sont dotés d’un ensemble de macro-éléments formant les modules, lesquels sont préfabriqués entre 80 et 85 % directement en atelier. Ces pièces sont ensuite transportées et assemblées sur le chantier et peuvent être superposées pour obtenir plusieurs étages.

Ce système constructif présente de nombreux avantages en termes de rapidité de fabrication et de mise en place, de qualité de fabrication industrielle, de sécurité, de conditions de travail et de maîtrise des coûts.

Des bâtiments réversibles et évolutifs

Par son assemblage d’éléments standardisés préfabriqués, ce principe constructif permet de construire des bâtiments réversibles et évolutifs, la capacité d’un bâtiment à évoluer au cours de sa vie étant aujourd’hui un critère essentiel dans les projets de construction. La réversibilité voire la démontabilité de tout ou parties du bâtiment doit être possible afin de s’adapter rapidement aux évolutions d’usages. Au-delà d’une solution anticipée pouvant accueillir des logements et permettant de transformer ces immeubles en espace tertiaire par la suite, l’évolutivité des bâtiments permet un allongement de leur durée de vie. Ces transformations peuvent aussi bien concerner les aménagements intérieurs que la structure ou l’enveloppe du bâti.

Vous souhaitez en apprendre plus à propos des bâtiments modulaires ? Retrouvez l’article complet sur Urban Chronicles !